Une combinaison spatiale à l’ADELI Medical Center

Le secret de la réussite chez ADELI est une combinaison dérivée de la médecine spatiale : la « combinaison manchot », aussi connue sous le nom de « combinaison ADELI ». Depuis la création de l’ADELI Medical Center, cette combinaison est utilisée pour traiter les patients atteints d’handicaps physiques liés à des troubles neurologiques.

Les origines de la médecine spatiale

1-f (2)Lors de la course vers l’espace, pendant la guerre froide, d’énormes progrès ont été faits dans le domaine de l’aérospatiale, mais aussi dans le domaine médical. Les premières missions spatiales habitées duraient seulement quelques heures, parfois quelques jours, car les cosmonautes expérimentaient de grandes difficultés, dû au manque de gravité et de mouvement. Ces problèmes, dont la détérioration des muscles, du système nerveux central et du système nerveux périphérique, avaient un fort impact sur la santé des cosmonautes. Après leur retour sur Terre, un réajustement du corps à la gravité terrestre était nécessaire, car se tenir debout, regarder droit, marcher et se retourner posaient des difficultés.

La combinaison ADELI a été conçue par le programme spatial russe au début des années 1970 pour résoudre ce problème. L’objectif était de donner aux cosmonautes un moyen de neutraliser les effets à long terme du voyage spatial sur le corps humain. La combinaison assure une force de compression sur la peau, les muscles et les os, même sous condition d’apesanteur. Grâce à des rubans élastiques, la combinaison provoque une résistance pour chaque mouvement fait.

La médecine spatiale comme base de la neuroréhabilitation

1-ddÀ présent la combinaison est utilisée pour traiter les enfants et adultes souffrant d’un handicap physique consécutif à une parésie cérébrale ou d’autres troubles neurologiques suite à une lésion cérébrale ou une lésion médullaire. Puisque les effets de l’apesanteur sur le corps sont similaires aux problèmes vus chez les patients atteints de troubles moteurs, la combinaison manchot a été modifiée pour subvenir à leurs besoins.

La combinaison fonctionne avec un ensemble de rubans élastique et de poulies, qui exerce une force artificielle sur le corps. Les muscles réagissent contre cette force physique pour empêcher l’atrophie musculaire et réduire les risques d’ostéoporose. À l’ADELI Medical Center, la thérapie de mouvement en combinaison stimule le cerveau et le réentraîne à reconnaître les mouvements corrects et sains des muscles.

PARTAGER: